équestre

Tiercé gagnant

Paris, alcool et intimidations… Une journée (presque) normale à Kassar Saïd

Frédéric Geldhof
Ksar Saïd 1050x695

Il y a encore quelques mois, Kassar Saïd était certainement encore un endroit plutôt branché, où se fréquentaient la classe populaire, la bourgeoise et les nouveaux riches. Aujourd’hui, l’endroit est devenu glauque. Les journalistes n’y sont pas les bienvenus. Et le service d’accueil nous l’a bien fait comprendre.