Cash machine

Les Tunisiens d’Europe ont envoyé plus de 2 milliards de dollars en Tunisie l’an dernier

A person walks out of a Western Union branch in New York

Dans un rapport publié ce lundi 15 juin, le Fonds international de développement agricole (FIDA), une agence spécialisée de l'Organisation des Nations unies (ONU), fait le point sur les transferts d'argents de la diaspora établie en Europe vers les pays d'origine des émigrés.

Selon l'organisation, les travailleurs migrants qui vivent en Europe ont transféré, rien que pour l'année 2014, 109,4 milliards de dollars dans leurs pays d'origine. Pour le FIDA, ces transferts apportent « une aide précieuse à plus de 150 millions de personnes dans le monde », même si elle déplore des frais excessifs liés à ces transferts d'argent (la moyenne est de 7,9 %)… « Les familles qui en bénéficient dans le pays d'origine pourraient en tirer des avantages bien supérieurs à condition d'avoir accès à des marchés de transfert d'argent plus compétitifs et à des services financiers ciblés pour les aider à économiser et investir leurs fonds. » 

L’Union Africaine milite en effet depuis plusieurs années maintenant pour faire baisser les tarifs d’envois de fonds, estimant que l’argent ainsi économisé servirait aux développements locaux. Mais de nombreux obstacles gênent cette demande, notamment le nombre réduit de sociétés de transferts d’argent, qui appliquent des commissions parfois excessives. « Le cash-to-cash continue à être la méthode d'envoi la plus utilisée par les migrants en Europe », affirme le FIDA, qui estime à 7,3 % le taux moyen des frais d'envoi de fonds, un taux qui baisse pour atteindre 4,5 % à… 9,9 % pour les envois vers la Tunisie, indique le site de l'Observatoire des coûts d'envoi à l'étranger.

1,4 milliard de dollars envoyés de France en 2014

Mais malgré ces frais élevés, les Tunisiens résidant en Europe continuent d'envoyer des fonds dans leur pays. En effet, ils ont envoyé en Tunisie, l'année dernière, la somme de 2,057 milliards (environ 4 millions de dinars), soit presque 4,4 % du produit intérieur brut (PIB) de la Tunisie et une moyenne mensuelle de 286 dollars par Tunisien vivant en Europe. Et parmi les Tunisiens transférant le plus d'argent, ceux vivant en France sont les principaux expéditeurs : les 395 000 Tunisiens qui y résident ont envoyé près de 1,4 milliard de dollars l'an dernier. Il faut dire que les pays maghrébins (Maroc, Algérie et Tunisie) reçoivent à eux seuls « 49 % des flux de la France vers les pays en développement », estime le Fonds international de développement agricole. Plus de 390 millions de dollars ont également été envoyés d'Italie, où résident 116 000 Tunisiens.

Publicités

Frédéric Geldhof

Directeur de la rédaction

commentaire(s)